Mettre en route et entretenir une bibliothèque libre

Étape 1 : Choisir un emplacement

Lors du choix de l’emplacement de votre Little Free Library, réfléchissez à l’endroit où elle serait la plus utile à votre communauté. Une rue piétonne avec beaucoup de passage et une bonne visibilité attireront les passants et favoriseront un échange actif.

Étape 2 : Obtenir une bibliothèque libre

La plupart des petites bibliothèques libres Little Free Library sont fabriquées à la main par un intendant ou un artisan local. Pour ceux qui ne disposeraient pas d’un fabricant talentueux, il existe aussi des solutions, comme par exemple l’achat d’une bibliothèque sur la boutique en ligne de Little Free Library.

Étape 3 : Enregistrer la bibliothèque libre et la localiser sur la carte

Les bibliothèques enregistrées disposent d’un plaque LFL et d’un numéro de charte officiel. La plaque coûte environ 40 dollars et peut être commandée sur la boutique en ligne Little Free Library. Les bibliothèques achetées sur la boutique en ligne Little Free Library sont directement envoyées avec une plaque fixée.

Étape 4 : Lancer et obtenir des soutiens

La clé de la réussite à long terme : établir un réseau de voisins et d’amis impliqués dans le bon fonctionnement de votre nouvelle Little Library. Avant tout, faites passer le mot ! Pas besoin d’attendre que votre bibliothèque soit installée pour en parler autour de vous.

Étape 5 : Entretenir la motivation des personnes à travers les livres et les activités

Accueillez toutes les suggestions émises pour inciter à la participation et ajoutez toujours plus de livres à la bibliothèque !

How to start a Little Free Library book exchange

Choisir un emplacement

Lors du choix de l’emplacement de votre Little Free Library, réfléchissez à l’endroit où elle serait la plus utile à votre communauté. Une rue piétonne avec beaucoup de passage et une bonne visibilité attireront les passants et favoriseront un échange actif. Un endroit très fréquenté au bord de la route que les gens empruntent pour aller travailler ou bien que les enfants suivent pour aller à l’école peut être aussi intéressant. À l’inverse, un site calme et résidentiel peut être également très productif et générer des interactions entre des voisins qui ne se connaissent pas forcément. Les aménagements tels que les jardins publics, les bancs et les arbres donnant de l’ombre incitent à prendre une pause et se détendre. Enfin, les éclairages publics et autres sources de lumière favorisent la fréquentation et offrent plus de sécurité la nuit.

Les échanges de livres n’ont pas toujours lieu en extérieur. Ils peuvent aussi avoir lieu dans les halls d’entrée, les centres commerciaux, les bâtiments gouvernementaux, les commissariats, les écoles, les abris de parcs, les cafés et bien d’autres encore. Certaines petites bibliothèques libres Little Free Library sont ouvertes à certaines saisons ou se déplacent même avec leur intendant !

Les échanges LFL ont lieu au sein de propriétés publiques comme privées. Les emplacements publics facilitent l’accessibilité mais impliquent nécessairement une collaboration avec les autorités locales et autres institutions. Les emplacements privés peuvent être soumis à des restrictions d’emplacement et autres interdictions et les propriétaires mais aussi voisins peuvent éventuellement avoir un droit de regard sur ce qui est autorisé ou non.

Quelques points sont à prendre en compte pour les emplacements publics et privés :

  • L’emplacement est-il suffisamment sûr pour les passants ? L’emplacement présente-t-il un risque niveau sécurité ? (Remarque : contactez votre assureur ou un avocat pour toute question concernant la responsabilité engagée.)
  • L’emplacement risque-t-il de gêner l’entretien des propriétés (tonte, activité agricole) ?
  • Les visiteurs risquent-ils de perturber le flux de piétons ou la circulation ?
  • L’intendant pourra-t-il gérer et entretenir la petite bibliothèque libre facilement ?
  • La bibliothèque risque-t-elle de rencontrer et gêner des installations souterraines ou autres obstacles ?

Astuces pour obtenir la validation de votre bibliothèque libre :

  • Suivre les procédures qui s’appliquent à l’emplacement souhaité. Rendre les choses aussi simples que possible pour que l’organisme décisionnaire dise « oui ! » : fournir tous les documents et remplir tous les formulaires demandés.
  • S’adresser à la personne responsable du respect de la réglementation. Demander conseil sur les solutions visant à s’assurer que l’emplacement choisi respecte la réglementation et demander des suggestions pour d’autres emplacements si le vôtre ne peut être validé.
  • Utiliser des photos pour montrer ce à quoi va ressembler la petite bibliothèque libre.
  • Décrire les méthodes de gestion et d’entretien de la bibliothèque au fil du temps et disposer de noms et de contacts à transmettre en cas de besoin. Décrire le processus à l’œuvre en cas de changement d’intendant.
  • Expliquer en quoi la bibliothèque est un apport positif dont toute la communauté peut profiter et non pas exclusivement destiné à un groupe ou à une personne en particulier.

Obtenir une bibliothèque libre

La plupart des petites bibliothèques libres Little Free Library sont fabriquées à la main par un intendant ou un artisan local. Pour ceux qui ne disposeraient pas d’un fabricant talentueux, il existe aussi des solutions, comme par exemple l’achat d’une bibliothèque sur la boutique en ligne de Little Free Library.

Plans et indications de construction
Little Free Library propose de nombreux plans et des recommandations pour fabriquer une jolie bibliothèque fonctionnelle. Les indications sont en anglais, mais vous trouverez également des diagrammes et des images explicatives. Cliquer ici.

Conseils pour une conception réussie

  • Voyez grand ! La plupart des intendants regrettent de ne pas avoir plus de place pour les livres. Optez donc pour une bibliothèque d’au moins 0,2 m² carrés.
  • Installer une étagère basse pour les enfants et une étagère haute pour les adultes reste une approche assez appréciée et utile.
  • Concevoir un espace spécial pour les livres pour enfants aux tailles et formes improbables.
  • Choisir un toit en pente pour laisser couler l’eau et la neige. Ajouter des bardeaux d’asphalte pour une meilleure protection contre les intempéries.
  • Toujours choisir un bois pour usage extérieur. Le contreplaqué d’extérieur, le cèdre et le contreplaqué marine font partie des bois recommandés.
  • Une vitre en acrylique intégrée dans la porte incitera les passants à parcourir les livres.
  • Utiliser un encadrement de porte et des charnières solides. La porte doit résister à de multiples ouvertures et fermetures.
  • S’assurer que la porte offre une fermeture étanche pour garder les livres au sec. La porte doit s’intégrer parfaitement dans le cadre de la bibliothèque et doit être maintenue par un verrou en cas de vent violent. Une avancée de toit entre 10 et 15 cm protège également de la pluie.
  • Surélever les livres au-dessus du fond de la bibliothèque avec un tapis de vaisselle en plastique ou de petites plinthes pour ventiler et protéger les livres en cas d’infiltration.
  • Commencer par une sous-couche de peinture pour: augmenter l’adhérence de la couche suivante sur le bois, allonger sa durée de vie et lui offrir une meilleure protection.
  • Utiliser de la peinture pour bâtiment ou terrasse destinée à un usage extérieur. Les peintures à base d’eau ou d’huile conviennent parfaitement.
  • Comme toute structure extérieure, votre bibliothèque aura besoin d’être réparée et repeinte régulièrement.
  • En ce qui concerne le poteau, utiliser du pin traité sous pression ou du bois pour usage extérieur afin d’éviter tout problème de moisissure.

Collaboration avec des artisans locaux
Les charpentiers et artistes locaux sont d’excellents partenaires pour les personnes peu qualifiées dans le travail du bois. Vous pouvez apposer un symbole ou la signature de l’artisan sur la bibliothèque et lui laisser une certaine liberté d’expression artistique. C’est donnant-donnant !

Impliquer des entreprises et groupes locaux
Les intendants ont réussi à obtenir le soutien d’organisations très variées pour l’installation d’une Little Free Library. Ce soutien prend différentes formes : aide financière pour l’achat de bibliothèques pré-construites, don de matériel ou encore de main d’œuvre pour la construction et l’installation de celles-ci. Lorsque vous entrez en contact avec de potentiels partenaires, réfléchissez au type de reconnaissance qu’ils peuvent attendre et exprimez votre gratitude pour leur participation.

Commerçants : Les magasins de bricolage, de jardinerie, de peinture et les marchands de matériaux et autres entreprises de construction peuvent envisager un partenariat avec vous comme l’occasion d’illustrer leur rôle positif au sein de la communauté. Il se peut que les établissements commerciaux souhaitent que leur marque soit visible.

Cafés et restaurants : Ces lieux de partage sont des emplacements parfaits pour une Little Free Library et peuvent servir l’intérêt du gérant en proposant à ses clients un service unique.

Associations : Les clubs tels que le Rotary Club, Kiwanis, Jaycees et les chambres de commerce sont bien souvent adeptes des réseaux de partage de livres au sein de leur communauté. Il y a de grandes chances qu’ils lancent eux-mêmes un projet de partage de livres ou bien qu’ils accordent des subventions pour une bibliothèque que vous pourriez installer.

Groupes jeunesse : Les projets de bibliothèques Little Free Library ont fréquemment été menés par les scouts et autres groupes de jeunes pour obtenir des badges du mérite et mettre en place un service en faveur de la communauté. Ce type de projet peut facilement être adapté à l’âge et aux capacités de chaque jeune.

Écoles et bibliothèques : Les enseignants et documentalistes sont souvent d’une aide précieuse pour mettre en place une Little Free Library. Dans certains cas, la bibliothèque est fabriquée dans les cours d’art plastique pour être ensuite mise à disposition de la communauté. Avantage non négligeable : les élèves regorgent d’idées et les classes débordent de livres à partager. Attention de ne pas oublier les parents qui peuvent jouer un rôle important en mettant leurs talents à contribution.

Achat d’après le catalogue Little Free Library
Nombreux sont les consommateurs qui apprécient de pouvoir acheter en ligne directement aux créateurs du mouvement Little Free Library. Un large choix de styles de bibliothèques est disponible avec y compris des kits de montage faciles pour mener à bien des projets de voisinage. Rendez-vous sur LittleFreeLibrary.org/shop.

Enregistrer la bibliothèque libre et la localiser sur la carte

Les bibliothèques enregistrées disposent d’un plaque LFL et d’un numéro de charte officiel. La plaque coûte environ 40 dollars et peut être commandée sur la boutique en ligne Little Free Library.

Les bibliothèques achetées sur la boutique en ligne Little Free Library sont directement envoyées avec une plaque fixée. Aucun achat supplémentaire n’est nécessaire. Si vous construisez votre propre bibliothèque ou que vous la faîtes construire par un artisan local, Little Free Library peut vous fournir une plaque.

Votre plaque vous parviendra avec un simple numéro de charte imprimé. Le numéro de charte signale votre bibliothèque comme membre officiel du réseau de partage Little Free Library. Grâce à l’enregistrement, vous bénéficiez des avantages suivants :

  • La possibilité d’ajouter sa bibliothèque sur la carte du monde (très apprécié !).
  • C’est grâce à cette carte que les gens pourront localiser et venir voir votre bibliothèque. Votre numéro de charte unique vous permet de remplir ce formulaire (en anglais).
  • Un accès à un groupe Facebook privé sur lequel les intendants enregistrés partagent leur expérience et restent en contact.
  • Un Guide d’astuces testées et approuvées par l’intendant pour faire de votre Little Library un élément fondamental de partage au sein de votre communauté.
  • Une inscription à la newsletter Little Free Library qui donne accès à des offres spéciales et qui reste une source d’inspiration intarissable.

Lancer et obtenir des soutiens

La clé de la réussite à long terme : établir un réseau de voisins et d’amis impliqués dans le bon fonctionnement de votre nouvelle Little Library. Avant tout, faites passer le mot ! Pas besoin d’attendre que votre bibliothèque soit installée pour en parler autour de vous.

Demandez à vos amis de vous assister en tant que co-intendants et d’en parler autour d’eux. Demandez de l’aide pour entretenir et remplir la bibliothèque de livres de qualité. Les enfants du voisinage sont souvent enchantés d’être nommés co-intendants pour redresser les étagères, remplir la bibliothèque et veiller sur elle.

Fêtez son lancement en organisant une cérémonie d’inauguration, un apéritif dînatoire ou un pique-nique. Insistez bien sur le fait que la bibliothèque n’est pas votre propriété mais qu’elle appartient à tous les voisins. Proposez à plusieurs voisins d’animer la cérémonie d’inauguration avec vous. Invitez-les une ou deux semaines à l’avance et programmez l’événement pour qu’enfants et parents puissent y assister. Demandez-leur d’apporter quelques livres à déposer dans la bibliothèque ; prévoyez des craies ; des cahiers de coloriage pour les enfants et enfin n’oubliez pas le ruban d’inauguration officiel !

Envoyez une invitation ou invitez vos voisins de vive voix. Le plus efficace reste de déposer des cartons d’invitation ou des dépliants devant la porte des personnes que vous souhaitez inviter. Postez une annonce dans la newsletter du quartier (papier ou électronique) ou envoyez des cartes postales à toute la communauté. Si votre quartier possède une page Facebook ou est inscrit sur Nextdoor.com, postez aussi une annonce à cet endroit. N’ayez pas peur d’avoir l’air d’un pro ! N’oubliez pas qu’une Little Library est un endroit convivial fréquenté par des gens bienveillants.

Parlez-en dans les médias de la communauté : journaux, TV, radio, sites internet et newsletter d’associations. Envoyez-leur de courts messages avec votre nom, l’emplacement de la bibliothèque, comment participer et le nom des personnes aptes à en parler et à partager leur intérêt pour cette bibliothèque.

Parlez-en de vive voix avec vos voisins et dites-leur d’en parler également autour d’eux. Si vous croisez vos voisins lors de leur promenade quotidienne, demandez-leur s’ils ont déjà vu la nouvelle Little Free Library. Ils vous poseront alors des questions !

Servez-vous des réseaux sociaux : votre Facebook personnel, Twitter, Instagram, Pinterest et autres comptes pour susciter l’intérêt. Vous pouvez aussi utiliser d’autres moyens pour piquer la curiosité et partager l’avancement du projet de sa conception à son inauguration. Certains intendants créent d’ailleurs des comptes dédiés à l’avancement de leur bibliothèque. Dans ce cas, ayez conscience qu’il faudra assurer une présence constante sur ces réseaux pour être efficaces.

Entretenir la motivation des personnes à travers les livres et les activités

Accueillez toutes les suggestions émises pour inciter à la participation et ajoutez toujours plus de livres à la bibliothèque :

1. Déposez un carnet parmi les livres pour permettre à chacun d’écrire des suggestions, des commentaires, des recommandations et des requêtes.

2. Rangez régulièrement votre bibliothèque et veillez à la conserver en bon état.

3. Assurez un renouvellement régulier de la sélection des livres.

4. N’imposez pas trop de règles aux visiteurs et acceptez la présence de livres qui défendent différents points de vue. N’hésitez pas à maintenir un certain équilibre dans la sélection des livres. Une bibliothèque remplie de livres religieux et politiques pourrait perdre de son intérêt.

5. Invitez les autres à participer ; vous n’avez pas besoin de tout prendre en charge. La clé de la réussite et de la pérennité est de faire appel à des voisins – enfants ou adultes – pour en faire des « ambassadeurs du voisinage ». En veillant régulièrement sur la bibliothèque, ils rendent un précieux service et renforcent leur estime de soi.

6. Organisez d’autres événements et activités autour du partage de livres et de la lecture comme des récits de contes, des ateliers d’écriture, des activités artisanales ou encore une visite des bibliothèques aux alentours.

7. Faites preuve de patience. L’envol d’une Little Free Library peut prendre du temps. En revanche, si les semaines et les mois passent sans qu’aucun mouvement ne se crée malgré vos efforts pour attirer les visiteurs, vous pouvez envisager de déplacer la bibliothèque.

Réagir face au vandalisme
Les actes mineurs de vandalisme sont courants (livre d’or volé, livres abîmés…) mais les véritables affronts tels que le vol soudain de tous les livres ou la dégradation volontaire de la bibliothèque sont rares.

Afin d’éviter tout incident préjudiciable, placez votre bibliothèque à un endroit visible et éclairé la nuit. Certains intendants installent leur bibliothèque sur un plateau mobile pour pouvoir la mettre en sécurité la nuit. Si un incident survenait, alertez les autorités locales et prévenez vos voisins et amis en leur demandant de l’aide ; ils vous aideront bien souvent à compenser les pertes.

Assurer l’approvisionnement en livres
En général, les bibliothèques placées sur un lieu de passage bénéficieront plus facilement d’un approvisionnement en livres que celles placées dans des endroits moins fréquentés. Voici quelques solutions développées par des intendants pour gérer l’approvisionnement en livres :

1. Constituez une réserve d’urgence de livres. Récupérez des livres auprès d’amis, de collègues, de clubs de lecture et autres amoureux de la lecture pour constituer un stock.

2. Partagez vos livres avec d’autres Little Free Libraries. S’il existe d’autres petites bibliothèques libres autour de vous il peut être intéressant de partager vos livres respectifs.

3. Faites le tour des librairies et friperies locales. Démarchez les librairies locales pour savoir si elles font des dons de livres. Expliquez le concept de la Little Free Library et demandez-leur s’ils seraient prêts à vous accorder une remise ou à vous confier des articles de leur stock excédentaire.

4. Organisez une collecte de livres. Un petit événement peut s’avérer efficace : invitez amis, voisins, collègues. Si votre voisinage compte des enfants, demandez-leur s’ils veulent vous aider en organisant une collecte dans leur école.

5. Entrez en contact avec la bibliothèque municipale la plus proche et ses groupes auxiliaires. Il est courant que les bibliothèques municipales organisent des ventes pour se débarrasser de leur excédent de livres et pour collecter des fonds. Il se peut qu’elles vous donnent un accès prioritaire à leurs livres ou qu’elles vous en donnent gratuitement en échange d’une aide lors de la vente organisée ou bien d’une promotion de leur activité à l’emplacement de votre Little Free Library.

Pin It on Pinterest